Formations sCARE / CST

Initiation à la projection numérique

L’objectif général de cette formation courte est de permettre au personnel non technicien des salles de se familiariser avec la cabine et sa supervision dans le cas où le projectionniste serait absent ou occupé à d’autres tâches.

Les salles de cinéma ont connu, il y a une dizaine d’années, une révolution technique : la projection numérique. Avec le recul, il se confirme que l’évolution technique a induit une évolution du travail et un besoin de plus de polyvalence dans les équipes des salles de cinéma. La disparition du CAP projectionniste a aussi engendré la perte de connaissances théoriques et pratiques normées sur la projection numérique.

LES DATES DES PROCHAINES SESSIONS

– 3 et 4 octobre
– 21 et 22 novembre

A la CST

9 rue Baudoin

75013 Paris

Programme

Les éléments théoriques sont proposés au stagiaire au fur et à mesure que sont proposés les éléments pratiques correspondants.

Il va de soi que cette formation de deux jours n’est qu’une initiation et permet simplement de prendre connaissance de l’environnement technique de la cabine de projection afin de pouvoir opérer les cas les plus simples.

Jour 1 : bien se repérer dans une cabine de projection

Introduction théorique

Expliquer l’architecture générale d’un système de projection et les différents serveurs ou IMB / projecteur (série 1, série 2, série 3).
Connaître les différents types de serveur : standalone, IMB et IMS
Comprendre ce qu’est un DCP et un KDM

Ateliers pratiques
Atelier 1 : Mettre en œuvre une première séance
Connaissances pratiquesConnaissances théoriques évoquées
Allumage des machines
Faire une playlist
Lancer la lecture
Expliquer l’architecture générale d’un système de projection et les différents serveurs ou IMB / projecteur (série 1, série 2, série 3).
Atelier 2 : Ingest
Connaissances pratiquesConnaissances théoriques évoquées
Charger un DCP non chiffré
Charger un DCP chiffré
Charger un KDM
Supports de stockage et contenus
Architecture de stockage
Contraintes de chargement
Base réseau, architectures redondantes
Atelier 3 : débloquer le bon contenu
Connaissances pratiquesConnaissances théoriques évoquées
Chargement d’une CPL de test
Essayer de charger un KDM pour un autre media block
Chargement d’un KDM pour une CPL homonyme
Charger un KDM  adéquat
Trouver l’UUID et les dates d’ouvertures sur le serveur.
Définition de la CPL, du KDM,  des UUID de l’identifiant du média block.
Principes de sécurité informatique.

Jour 2 : se familiariser avec la cabine de projection

Introduction théorique

Repérer les différents éléments du chemin de lumière : Lanterne, DMD, optique.
Découvrir les principes de base liés à la puissance électrique.
Les différents formats, résolution, taille d’image, colorimétrie, compression.
Principe des sous-titres timed-text ou burnés.
Chaîne sonore.
Base réseau, architectures redondantes

Ateliers pratiques
Atelier 4 : autopsie d’un projecteur
Connaissances pratiquesConnaissances théoriques évoquées
Repérer les différents éléments de la source lumineuse : Lanterne, DLP, chemin de lumière, optique.Fonctionnement général d’un projecteur.
Les modes d’illumination : Xénon, Laser, Mercure
Atelier 5 : Projeter de l’image, écouter du son
Connaissances pratiquesConnaissances théoriques évoquées
Contrôle de la lampe, du volet
Changer le format de projection
Identifier les canaux sonores
Les différents formats, résolution, taille d’image, colorimétrie, compression.
Chaîne sonore.
Objectifs
  • Connaître l’architecture générale d’un système de projection et des serveurs
  • Savoir faire une playlist et lancer une projection;
  • Connaître les notions liées à l’image (formats, colorimétrie, résolution…), savoir changer les formats,
  • Connaître les composants de la chaîne sonore et savoir la régler,
  • Repérer les différents éléments du chemin de lumière : Lanterne, DMD, optique,
  • Découvrir les principes de base liés à la puissance électrique,
  • Connaître les différents types de serveur : IMB et IMS,
  • Comprendre ce qu’est un DCP et un KDM,
  • Savoir charger des DCP chiffrés et non chiffrés,
  • Savoir charger une CPL et un KDM,
  • Connaître l’architecture du stockage et les bases du réseau.
Public cible

La formation s’adresse aux personnels des salles de cinéma qui n’est pas en charge quotidienne des opérations de projection numérique : directeur.ice.s, personnel d’accueil, tout personnel ou bénévole d’un établissement cinématographique, à l’exception des directeur.ices ou responsables techniques et des projectionnistes.

Aucun pré requis n’est demandé pour cette formation.

Modalités
Tarif

910€ par stagiaire pour 14h de formation.

Repas et hébergement à la charge du stagiaire.

Prise en charge par les OPCO (AFDAS, Uniformation…) possible. Le fonds de soutien automatique à l’exploitation est également mobilisable.

Méthode pédagogique

La formation est basée sur des méthodes essentiellement actives, qui développent une pédagogie horizontale où les participants sont acteurs de leurs apprentissages.

Les modules proposent des temps variés : apprentissage de connaissances et transmission d’un savoir d’expert, mise en situation pratique, réflexion et échange autour des activités proposées.

Moyens techniques

La CST met à disposition ses locaux : salle de réunion et cabine de projection équipée de deux projecteurs Christie 2210 et Christie 2309, d’un serveur IMS 3000 et d’un processeur CP 950 et d’une chaîne sonore en Dolby Atmos.

Modalités d’évaluation

Les connaissances théoriques seront évaluées par un questionnaire distribué en début et en fin de formation aux stagiaires.

Les connaissances pratiques seront évaluées par les formateurs lors des mises en situation.

Intervenants

Mathieu Guetta

Permanent de la CST depuis mars 2022, il est chargé, notamment, du contrôle des salles en assurant une partie des visites de conseil et de vérification pour la mise en conformité aux normes AFNOR NF S 27-001 sur les caractéristiques des salles et NF S  27-100 sur la projection numérique. Mathieu assure également une part importante des visites de labellisation des salles pour les Labels Excellence ou Immersion.

Hans-Nikolas Locher

Permanent de la CST depuis 2008, il est responsable du développement. Il a travaillé à l’évaluation des premiers modèles de projecteurs et serveurs sur le marché au sein de la CST. Il a été souvent formateur pour les formations communes avec Pathé ou l’INA. Il a développé des outils logiciels autour du cinéma numérique, en particulier pour le suivi des séances au festival de Cannes. Depuis 2012, il assure le suivi normatif auprès du SMPTE, de l’ISO et de l’AFNOR.

Chiffres clés

14 participant.e.s sur 2 sessions en 2023 et 2024.

64% de réponses au questionnaire

Satisfaction
89
<br>Dont très satisfaits
55
Accessibilité et contact
Inscriptions

Formation limitée à 7 participants.

La formation pourra être mise en place à la condition de réunir le nombre minimum de participants, à savoir 4 personnes par session.

Demande d’inscription à effectuer auprès du SCARE : romane.perisse@scare.fr

Durée minimale estimée entre votre demande et l’accès à la formation : 10 jours ouvrés.

Accessibilité

Les locaux de la CST sont accessibles aux PMR.

Si vous êtes en situation de handicap, merci de nous contacter à romane.perisse@scare.fr pour étudier l’accès à la formation.

Dernière modification :